Prier les saints

http://bible.free.fr/histoire/06eglise.pdf

L'INVOCATION DES SAINTS

PAGE 47 A 51

Comprendre le catholicisme romain

 Prier les saints

Le catéchisme encourage les fidèles à prier ceux qui, grâce à leurs bonnes oeuvres, sont déclarés "saints" par l'église.
" Les témoins qui nous ont précédés dans le Royaume, spécialement ceux que l'Eglise reconnaît comme "saints", participent à la tradition vivante de la prière, par le modèle de leur vie, par la transmission de leurs écrits et par leur prière aujourd'hui. Ils contemplent Dieu, ils Le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu'ils ont laissés sur la terre. En entrant <> de leur Maître, ils ont été <<établis sur beaucoup.>> Leur intercession est leur plus haut service du dessein de Dieu. Nous pouvons et devons les prier d'intercéder pour nous et pour le monde entier." Article #2683, p. 662

" L'intercession des saints; <>" Article #956, p. 252

Il nous faut commencer par définir le mot <>. D'après le catholicisme, c'est un membre d'un petit groupe d'élus qui, par leurs bonnes oeuvres durant leur vie, ont été désignés après leur mort :

" En canonisant certains fidèles, c'est-à-dire en proclamant solennellement que ces fidèles ont pratiqué héroïquement les vertus et vécu dans la fidélité à la grâce de Dieu, l'Eglise reconnaît la puissance de l'Esprit de sainteté qui est en elle et elle soutient l'espérance des fidèles en les leur donnant comme modèles et intercesseurs." Article #828, p. 222

Selon les Ecritures, cependant, quiconque est né de nouveau par la foi en Christ est un saint. Paul écrit à tous les saints (chrétiens) de Philippe :

" Paul et Timothée, serviteurs de Jésus-Christ, à tous les saints en Jésus-Christ qui sont à Philippe " Philippiens 1.1

Beaucoup d'autres versets expriment la même vérité :

" A moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d'annoncer aux païens les richesses incompréhensibles de Christ " Éphésiens 3.8
" Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. " Jude 1.3
" Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ. " Éphésiens 4.11-12

(voir aussi Actes 9.13, 9.32, 9.41, 26.10 ; Romains 8.27, 12.13, 15.25, 15.26, 15.31, 16.2, 16.5 ; 1 Corinthiens 6.1, 2 Corinthiens 1.1, Éphésiens 1.1 ... et encore des dizaines d'autres références)

Pourquoi cette doctrine ?

Pour résumer, l'église catholique a écarté la définition scripturale d'un saint et en a conçu une nouvelle. Elle a ensuite demandé aux fidèles de prier ses "saints". Mais pourquoi donc prier quelqu'un d'autre que le Dieu de l'univers, qui est dans les cieux, attentif à nos prières et désireux d'y répondre ?

Les saints sont-ils des intercesseurs ?

Ces "saints" sont supposés ne pas cesser " d'intercéder pour nous auprès du Père "... Mais nous avons déjà vu que Jésus est le seul intercesseur (voir chapitre 19). Suggérer qu'il puisse en être autrement ne relève que de la tradition humaine. Voici un autre extrait du catéchisme concernant les saints :
" Car tout comme la communion entre les chrétiens de la terre nous approche de plus près du Christ, ainsi la communauté avec les saints nous unit au Christ ... " Article #957, p. 252

Selon l'église catholique, prier les saints rapproche les fidèles de Christ. Hélas, vous ne trouverez cette doctrine nulle part dans les Ecritures. Ce n'est qu'une autre tradition des hommes que ni Jésus ni la Bible n'ont jamais enseigné. En fait, cette communion avec des morts ressemble étrangement à de la nécromancie, pratique sévèrement condamnée par la Parole de Dieu (voir Deutéronome 18.10-12).

Conclusion

La question à laquelle vous devez répondre est la suivante : Pourquoi l'église catholique préfère-t-elle que vous adressiez vos prières à des morts, plutôt qu'au Dieu vivant, tout-puissant et prêt à y répondre ?

Gardez bien en tête le fait que, si ces traditions sont fausses, vos prières aux "saints" ne valent pas plus que du bavardage inutile. Au lieu de cela, si vous priez Dieu, vous pouvez compter sur de merveilleuses promesses bibliques :

" Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins." Hébreux 4.16

3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×